Denis-Martin Chabot au Grand Effeuillage Littéraire

Denis-Martin Chabot au Grand Effeuilllage Littéraire

@Denis-Martin Chabot, journaliste / auteur / comédien / acteur a l’honneur et le grand privilège d’animer pour une deuxième année l’événement queer, body positive, féministe et aussi sexy, Le Grand Effeuillage Littéraire qui aura lieu le 11 août à 19 h au Théâtre La Comédie de Montréal.

Pour se procurer des billets : tinyurl.com/mrxnsjvj (29 $ – général; 15 $ – tarif études; spécial OBNL 3 pour 2)

Originaire de Québec, Denis-Martin Chabot a étudié le journalisme à l’Université Carleton à Ottawa. Il a été journaliste à Radio-Canada (radio, télévision et web) pendant plus de 32 ans. Il est désormais journaliste indépendant, auteur et comédien. Il anime depuis septembre 2022 l’émission et balado L’Heure où l’arc-en-ciel se lève, qui porte sur les actualités et enjeux queer sur Canal M. Il est l’auteur de plusieurs biographies, dont Laurent McCutcheon et la révolution gaie et lesbienne du Québec (Éditions de l’Homme, 2020) et Mémoires d’une mairesse : Lac-Mégantic, le 6 juillet 2013 (Éditions de l’Homme, 2018). Il a participé à la production du documentaire Les deux Villages (Productions Luc Dauphin, 2017) et il travaille sur un autre dont le sujet est les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence. Ses romans, Rue Sainte-Catherine Est, métro Beaudry et Il y a longtemps que je t’aime, je ne t’oublierai jamais, ont obtenu le Prix du Roman gay – honneur en 2017. Il a, en outre, publié deux romans Escales parisiennes et Métro Berri-Uqàm en 2021 aux éditions Crescendo (Marcel Broquet). Escales parisiennes a été finaliste au Prix littéraire international indépendant (Italie). Il a également contribué plusieurs textes dans des collectifs. Atteint du VIH depuis 2004, il a fait une sortie publique en 2016. Depuis 2018, il consacre une grande partie de son temps à Maison Plein Cœur, un organisme sans but lucratif qui soutient les personnes vivant avec le VIH à Montréal.

En 2019, Fierté Montréal lui décerne le Prix Claude-Tourangeau pour sa contribution à la lutte contre la stigmatisation et la sérophobie.

Photo : @Serge Blais- Photographe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.