Transpoésies

Cliquez ici pour indiquer votre présence à l’évènement!

Bannière Transpoésie Fierté Littéraire 2023


jeudi 10 août 2023 à 19:00
Théâtre la Comédie de Montréal, 1113 boul. de Maisonneuve Est
gratuit

Des poètes et poétesses des communautés 2LGTBQIA+  sont invité·e·s à lire leurs textes lors de cette soirée.
Une brochette d’artistes à découvrir et à écouter.
Des textes poignants.
Une animatrice géniale.
Ne manquez pas ça.

Pascale Cormier

Pascale Cormier

Photo : Jade Emmanuelle Cormier

Pascale Cormier est née à Québec, deux fois plutôt qu’une : à Sainte-Foy en 1962 et, cinquante ans plus tard, sur la scène du Tam-Tam Café, dans le quartier Saint-Roch. La deuxième fois était la bonne. Elle a publié trois recueils de poèmes et un conte aux Éditions de l’étoile de mer, en plus d’apparaître dans de nombreux collectifs. De septembre 2017 à décembre 2022, elle a animé les soirées Transpoésies au Bistro Le Ste-Cath’, à Montréal.

En dehors de ses travaux littéraires, elle œuvre comme rédactrice à la pige et traductrice.
Depuis sa plus tendre enfance, écrire est sa façon d’être au monde.

Gabrielle Boulianne-Tremblay

Gabrielle Boulianne-Tremblay possède plusieurs visages : écrivaine, actrice, militante pour les droits des personnes trans, coscénariste, modèle et conférencière. Elle est reconnue pour son rôle dans le film « Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau » dont elle obtient une nomination aux Prix Écrans Canadiens comme meilleure actrice de soutien: une première pour une femme trans au Canada.

Elle écrit Les Secrets de l’origami (Del Busso Éditeur, 2018) et au fil des années fait paraître plusieurs revues dont Lettres Québécoises, Estuaire, XYZ et Moebius ainsi que des collectifs (Stresse pas, minou! – KO éditions, 11 brefs essais QUEERS – Éditions Somme Toute).

Gabrielle Boulianne-Tremblay

Photo : Julie Langenegger

Son premier roman, La fille d’elle-même (Marchand de Feuilles, 2021) se voit décerner le Prix des Libraires du Québec 2022 dans la catégorie Romans. En plus d’être un best-seller québécois (plus de 11 000 copies vendues), La fille d’elle-même est traduit en anglais sous le titre Dandelion Daughter* (Éditions Véhicule Press) et sera publiée en France aux éditions JC Lattès (automne 2023). La traduction anglaise figure sur la liste prestigieuse des livres à lire en 2023 selon CBC Books. Une suite est en cours d’écriture grâce à l’appui du Conseil des Arts du Canada.

Finaliste au Prix Tamarac, La voix de la nature (Héritage Jeunesse, 2022), est quant à lui, un véritable hommage poétique à son enfance dans Charlevoix, sa terre natale.

Actuellement, Gabrielle est porte-parole Interligne (depuis 5 ans), un organisme qui vient en aide aux personnes concernées par la diversité et la pluralité des genres. En 2022 jusqu’à aujourd’hui, elle est chroniqueuse mensuelle pour le journal Le Devoir. En 2023, elle est porte-parole aux côtés de David Bradford et Monique Polak pour les 25 ans du Festival International Blue Metropolis et également porte-parole pour la première Fierté Historique dans Charlevoix.

Gabrielle à Montréal en tant que femme-éponge, exilée de l’enfance et rapatriée de l’espoir.

*Traduction de Eli Tareq El Bechelany-Lynch

Mikael Gravelle

Mikael Gravelle

Mikael Gravelle est un artiste multidisciplinaire originaire de l’Outaouais. À la fois écrivain, illustrateur, dessinateur, graphiste et peintre, son œuvre est une rencontre du textuel et du visuel. Dans sa pratique artistique, Mikael puise à même sa vulnérabilité afin de la transformer en des images poignantes et transgressives, donnant lieu à des récits qui conjuguent ton intimiste et vécu marginal. Mikael a exposé à plusieurs reprises à Montréal et à Gatineau, a souvent collaboré à des collectifs, et a publié deux recueils de poésie. Enfin, il est diplômé en infographie, possède un baccalauréat en Bande dessinée et Design de l’Université du Québec en Outaouais, et est membre de l’Association des Auteurs et auteures de l’Outaouais depuis 2020.

Mathilde Senécal

Mathilde Senécal

Né.e en 1994 à Tio’tia:ke / Moonyiang / Montréal, Mathilde Senécal est active en poésie depuis 2018. Ses poèmes ont été publiés en revues, diffusés lors de festivals et affichés dans l’espace public. Sa poésie s’inspire de la nature, de l’onirique, de la peinture abstraite et surréaliste. Ces temps-ci, les thèmes qui l’habitent sont ceux du sublime, de l’extase, du chaos et de la folie

Sébastien Emond

Sébastien Emond

Originaire de Chibougamau, Sébastien Emond s’extirpe de son « incubateur boréal » pour s’établir dans la ville de Québec et étudier le cinéma, la langue française et la littérature à l’Université Laval. Depuis 2016, iel s’implique dans diverses activités littéraires de la ville de Québec en tant que poète du Collectif RAMEN.

Je m’endors au creux d’un meurtre (2022) est son troisième recueil de poèmes à paraître aux éditions Hashtag.

Nicholas Dawson

Nicholas Dawson

Né au Chili et basé à Montréal, Nicholas Dawson est écrivain, éditeur et chercheur. Il détient une maîtrise en études littéraires et un doctorat en études et pratiques des arts (UQAM). Il est l’auteur de plusieurs livres : La déposition des chemins (2010), Animitas (2017) et Désormais, ma demeure (2020) pour lequel il a reçu le Grand Prix du livre de Montréal et le Prix de la diversité Metropolis Bleu, et dont la traduction anglaise par D.M. Bradford, intitulée House Within a House, est parue en mai 2023 aux éditions Brick Books. Il a également coécrit avec Karine Rosso Nous sommes un continent. Correspondance mestiza (2021) et dirigé plusieurs ouvrages collectifs en création littéraire et dans le milieu universitaire. Il dirige depuis 2021 les éditions Triptyque.

Animation
Pascale Cormier

Artiste·s/invité·e·s
Gabrielle Boulianne-Tremblay,
Mikael Gravelle,
Mathilde Senécal,
Sébastien Emond,
Nicholas Dawson